Restauration

Restauration de meubles et objets d’ébénisterie

img_20140823_165334La restauration de meubles nécessite une bonne connaissance de l’histoire de l’art, des styles et des techniques d’ébénisterie. Il s’agit de préserver le caractère et les spécificités de l’oeuvre originale, de ne pas en trahir ou en perturber ni l’esprit, ni la lettre, et d’utiliser des matériaux (colles, essences de bois, clous, vis…) semblables à ceux utilisés par l’ébéniste de l’époque.

Le respect de l’authenticité et des traditions est le maître-mot d’une restauration digne de ce nom. Arbome a à coeur de s’inscrire dans cet esprit !

Replacage d'un pied de table arrondi.
Restauration_commode en palissandre de Rio.Remplacement d'un élément manquant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le travail du restaurateur est le plus ingrat qui soit. Dans le meilleur des cas, il passe inaperçu. Lorsqu’il fait du bon travail, le restaurateur se voit qualifié de faussaire, lorsque son ouvrage n’est pas satisfaisant, il est traité avec mépris pour avoir trahi l’œuvre d’art. Son talent est indiscutable, ses limites tout aussi évidentes. Le jugement porté sur le travail des restaurateurs est encore moins fiable que celui exprimé sur les œuvres d’art. C’est tout dire… » Max Jakob Friedländer, Von Kunst und Kennerschaft (titre français : De l’art et du connaisseur, Livre de Poche, 1969).